Introduction à l’impression 3D pour l’architecture – par Piet Meijs

Je voudrais vous présenter notre tout premier spécialiste industriel – Piet Meijs, Associé Senior chez Rietveld Architects à New York.

Piet a une grande expérience dans l’utilisation de l’impression 3D et du prototypage rapide dans le design architectural. Ceci est son premier blogue Objet. Vous en lirez beaucoup d’autres au cours des prochains moins.

Piet, bienvenue à bord !!

Mon profil

Avant de commencer à vous raconter comment, pourquoi et quand nous utilisons le prototypage rapide chez Rietveld Architects, permettez-moi de me présenter.

Mon nom est Piet Meijs. En 2005, j’ai quitté un petit village des Pays-Bas pour m’installer à New York et travailler dans un jeune cabinet d’architectes, de taille moyenne et très ambitieux. J’ai commencé comme dessinateur mais j’ai rapidement acquis un rôle plus important en tant qu’associé sénior, où j’ai servi de liaison avec les principaux associés, Margaret et Rijk Rietveld.

Là j’ai travaillé sur des plans directeurs, des bâtiments et des intérieurs de projets variés tels que des bureaux, des résidences, des écoles, des crèches, etc. A part tout mon travail architectural, j’ai un intérêt et une affinité naturels pour les technologies innovantes. A cause de ma passion à créer des nouveaux systèmes intégrés aux technologies de pointe, j’ai contribué à introduire ces technologies dans notre cabinet, comme par exemple un processus sans support papier (vous rendez-vous compte SANS SUPPORT PAPIER – dans un cabinet d’architectes !!!). Puis est arrivé le prototype rapide, autrement appelé impression 3D.

Mon expérience en prototypage rapide

Rietveld Architects a acquis une imprimante 3D Objet Eden en Mai 2008. Jusque-là, nos maquettes étaient faîtes en papier, carton et plexi. Le fait d’avoir une imprimante 3D dans notre cabinet nous a permis de faire de nombreux tests d’impression, des erreurs et d’apprendre beaucoup de tout cela.

Lorsque nous avons su jusqu’où nous pouvions pousser l’imprimante 3D Objet, nous avons dû travailler sur nos techniques de modélisation et sur nos designs de maquettes (étant donné que le design de la maquette peut impacter le temps de nettoyage et la résistance de pièces fragiles). Nous avons également appris à créer de belles maquettes à l’aide de différents logiciels et ce, en très peu de temps.

Notre défi suivant était de travailler sur des astuces de nettoyage, la peinture de pièces de maquettes, et la photographie des maquettes. Vous pouvez voir ici 2 exemples de maquettes que nous avons produites. Bien sûr, je vous donnerai plus de détails sur ce que nous avons appris dans notre cabinet dans les prochains blogues.

Pourquoi utiliser une imprimante 3D Objet ?

Plusieurs facteurs impliqués dans le choix d’une imprimante 3D ont conduit notre choix vers Objet.

La Rapidité est toujours un critère important. Or, nous nous sommes rendu compte qu’il faudrait plusieurs heures pour imprimer nos maquettes, quelle que soit l’imprimante 3D. Une fois que nous avons appris cela, nous avons réalisé qu’il valait mieux imprimer nos maquettes pendant la nuit. Lorsque vous commencez à travailler ainsi, ça n’a pas vraiment d’importance si l’impression prend 4 heures ou 10 heures. Simplement, vous savez que votre maquette sera prête quand vous arriverez au bureau le lendemain matin. Alors, nous sommes venus à la conclusion que la rapidité d’impression n’était plus un facteur essentiel dans notre choix.

La Couleur était une caractéristique que nous voulions au début. Or, nous avons réalisé que la palette de couleurs disponible serait très limitée. Il nous aurait été difficile de nous habituer à des couleurs qui ne conviennent pas aux standards de notre cabinet. Avant tout, une couleur sur une maquette architectural représente une matière. D’habitude, quand nous créons une maquette pour un projet, la discussion tourne autour de la masse ou de la plasticité du design et non autour de la matérialisation. La couleur dans ce cas n’est là que pour distraire. Ainsi, la couleur était quelque chose que nous aurions aimé avoir mais c’est devenu moins important dans notre recherche de l’imprimante 3D adéquate.

La résolution est ainsi devenue le facteur le plus important à nos yeux. Etant donné que la plupart du temps les maquettes architecturales sont conçues à l’échelle, il est très important que les plus petits détails soient visibles et que les surfaces lisses soient réellement lisses. Les lignes créées par une imprimante basse résolution sont amplifiées parce qu’elles apparaissent à côté de la maquette à l’échelle. Tout à coup, une ligne de résolution basse est aussi grande qu’une personne !

Après avoir comparé les diverses technologies sur ce point et les autres, l’imprimante 3D Objet Eden nous est apparue comme choix évident.

C’est tout pour cette fois-ci ! J’espère que ma contribution au blogue Objet sera utile à ceux qui sont intéressés par l’impression 3D dans l’architecture et évidemment toutes vos questions ou commentaires seront les bienvenus. J’essaierai d’y répondre lors de mes prochains billets sur ce blogue.

Laisser un commentaire

*