Des étudiants et des professeurs en architecture participent à un atelier d’impression 3D de 48 heures

Des étudiants et des professeurs en architecture participent à un atelier d’impression 3D de 48 heures Cette année, l’ACSA (Association des universités américaine) célèbre sa centième réunion annuelle. Pour marquer l’occasion, Objet a animé, à la fin de semaine dernière, pendant 48 heures, un atelier d’impression 3D pour les professeurs et étudiants en architecture, dans le campus du MIT (Massachusetts Institute of Technology)   et dans les locaux d’Objet à Boston. C’est la première fois que le corps enseignant et les étudiants expérimentent ensemble les capacités d’impression avancées multi-matériaux d’Objet.

Avec la collaboration du MIT, de l’ACSA et de l’ACADIA (association pour la conception CAO dans l’architecture), l’atelier Objet intitulé « Synthetic Landscapes » (paysages synthétiques) a mis chacun des participants au défi de « créer un composant unique qui combiné aux autres forment un plus large artefact, le tout situé dans un environnement particulier ».

Une fois leurs designs créés et leurs modèles sortis de l’ imprimante 3D, les résultats seront exposés au Boston Park Plaza and présenté officiellement lors du 100ème meeting annuel.

Notre reporter Leah Kaplan était à Boston et nous a donné en temps réel les informations les plus juteuses :
« Il y a une telle énergie dans cette salle où les designers et les architectes collaborent sur ce projets. Le premier jour de l’atelier ACSA, les participants étaient sous la pression de la montre. Au départ, la salle était remplie d’excitation car tous ont appris un certain nombre de nouveaux programmes de CAO (Rhino, Grasshopper et Weaverbird).

La pizza du midi fut aussitôt arrivée qu’elle fût dévorée. Les fichiers tests STL furent terminés et envoyés à l’impression sur l’imprimante 3D Objet Connex500 . Les étudiants et les professeurs ont dû accélérer le rythme et commencer à faire une sélection dans leurs choix de designs. Finalement chacun a pu voir ses fichiers tests téléchargés et imprimés. Observez leurs réactions lorsqu’ils ont pu voir pour la première fois leurs modèles tests sortis de l’imprimante 3D. Le mot d’ordre général était: «SPECTACULAIRE».

Après avoir tenu et examiné leur modèles tests imprimés en 3D, la plupart des participants ont vite adapté leurs fichiers CAO pour mettre en application leur tout nouveau savoir. L’énergie dans la salle était très forte car chacun devait expérimenter le processus d’itérations multiples d’un design dans un laps de temps court, ce qui est possible uniquement avec l’impression 3D.

L’après-midi a été consacré à collaborer sur les designs finaux de modèles. Les équipes ont travaillé ensemble après qu’on leur ait affecté un pilote sur le plan de projet. Voir le schéma du paysage numérique les a aidés à visualiser le projet final et à progresser dans le processus. A la fin de la soirée, aux alentours de 22 h 30, les fichiers STL de tous les participants étaient approuvés pour l’impression 3D ».

Restez à l’écoute pour savoir ce qui s’est passé ensuite. Pour des informations en temps réel, suivez notre information en continu et en anglais sur Twitter : #ACSA100.

Laisser un commentaire

*