Obama traite de l’impression 3D lors de son discours sur l’Etat de l’Union 2013

Voici ce que le Président Obama a déclaré hier à propos de l’impression 3D et de son plan pour le secteur de la fabrication dans son discours sur l’Etat de l’Union : « L’année dernière, nous avons créé notre premier institut pour l’innovation de la fabrication à Youngstown dans l’Ohio.  Aujourd’hui ces entrepôts délabrés sont devenus des laboratoires  de pointe où les employés maîtrisent l’impression 3D qui a le potentiel de révolutionner la manière dont nous fabriquons pratiquement tout. Il n’y a aucune raison que cela ne se passe pas aussi dans d’autres villages. C’est pourquoi ce soir, j’annonce le lancement de trois centres de fabrication supplémentaires, où les entreprises collaboreront avec les Départements de la Défense et de l’Energie pour transformer les régions sinistrées par la mondialisation en des centres internationaux de hautes technologies. Et je demande au Congrès d’aider à la création d’un réseau de quinze de ces centres et de s’assurer que la prochaine révolution en matière de production est menée en Amérique. Si nous voulons fabriquer les meilleurs produits, nous devons également investir dans les meilleures idées. »

C’est très vrai. Mais aller de ces « meilleures idées » à ces « meilleurs produits » n’est pas insignifiant. Dans le marché actuel du consommateur, la concurrence est plus féroce que jamais. Les consommateurs exigent non seulement la meilleure qualité, mais ils l’exigent également à un prix compétitif. Voilà pourquoi l’impression 3D compte tant dans la relance économique.
Le plan d’Obama de recréer plus de postes pour la fabrication aux Etats-Unis est louable et très nécessaire, mais est-il réaliste et comment ?


microsoft surface tablet

The Microsoft Surface tablet was prototyped hundreds of times on the Objet Connex 3D printing system before entering production

Eh bien, avec l’impression 3D et la fabrication additive, on devrait pouvoir réaliser au moins trois choses :

Tout d’abord, les innovateurs devraient pouvoir démontrer et prouver leur concept avec des imprimantes 3D petites et abordables telles que la Mojo qu’on trouvera bientôt dans tous les bureaux de conception.

elles vont leur permettre de multiplier le nombre de bonnes idées pour des nouveaux concept-produits qui, de ce fait, pourront être évaluées et considérées par les acheteurs et les cellules de décision avec plus de rapidité et plus de choix, deux critères si importants sur des marchés mondiaux globalisés et à forte concurrence.
Puis, l’impression 3D permettra à ces bonnes idées d’être raffinée en un produit supérieur grâce au prototypage intensif. Obama a mentionné l’exemple d’Apple, alors restons dans le même domaine et prenons Microsoft : la technologie d’impression 3D Objet Connex a été utilisée pour créer plus de 300 prototypes qui eux-mêmes ont été utilisés pour parfaire la nouvelle tablette Microsoft. Même une simple chose comme le support de la tablette a été prototypé encore et encore jusqu’à ce qu’il soit considéré comme prêt pour le marché.
Enfin, l’impression 3D permettra la création d’une ligne de production plus intelligente, où les systèmes de Fabrication Numérique Directe  comme la Fortus 900 seront utilisés pour fabriquer des lots de pièces d’un produit pour satisfaire exactement les exigences de qualité des consommateurs d’aujourd’hui.
La Fabrication Numérique Directe offre la capacité de fabriquer à la demande, de minimiser les coputs de stockage des pièces détachées, de personnaliser les produits et e rendre la chaîne totale – du concept à la fabrication de la pièce – plus dynamique et réactive aux marchés que son entreprise adresse.



Direct Digital Manufacturing (DDM) has the potential to re-shape the production line towards greater efficiency and flexibility

C’est ce en quoi consiste l’impression 3D: encourager l’excellence dans la conception et s’assurer que cette excellence ne s’est pas perdue dans l’interprétation quand elle arrive entre les mains de l’utilisateur final. Sans l’impression 3D, ce processus serait long, fastidieux et coûteux et seules quelques entreprises pourraient se le permettre. De plus, cet investissement ne serait pas envisageable pour des économies fragilisées.
L’impression 3D ouvre la porte à un avenir dans lequel le contrôle de qualité sera rapide et efficace, d’où des produits fabriqués aux USA, plus excitants et  qui changent la vie des gens. Ceci est la valeur offerte à l’économie américaine et au marché international. Voilà pourquoi Obama place la technologie au premier plan de son dernier mandat !

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Laisser un commentaire

*