La fabrication additive a accéléré les modifications de design chez Leptron

additive manufacturing, Leptron, aerospace

Le drone RDASS 4 de Leptron

Les entreprises qui produisent des systèmes aériens sans pilote, autrement appelés Drones, ont été les premiers à profiter de la fabrication additive. Ils ont pu réaliser des itérations rapides de designs complexes afin d’accroître la performance et réduire les délais de commercialisation. La fabrication additive permet également à de nombreux fabricants de Drones de fabriquer des petits volumes tout en respectant leur budget et les délais.

Le livre blanc de Stratasys intitulé « Les tendances de la fabrication additive dans le secteur aéronautique : ouvrir la voie » vous permettra de découvrir comment 9 entreprises leaders dans le secteur de l’aéronautique utilisent la fabrication additive pour un large éventail d’applications. L’une d’entre elles, Leptron, fabricant d’hélicoptères pilotés à distance, explique comment ils ont pu réaliser 200 modifications sans encourir de pénalités en termes de temps ou de coûts, grâce aux pièces réalisées par fabrication additive.

Dès que le design a été prêt, il n’a fallu que 48 heures pour que Leptron soit en possession des pièces prêtes à l’emploi, grâce à la fabrication additive. Pour ce qui concerne ce projet, il y a eu de nombreux designs pour des applications spécifiques, notamment huit variantes pour les composants du fuselage. Si on avait utilisé le moulage à injection, comme c’était l’usage naguère, le coût de l’outillage aurait dépassé les 250 000 $ et les pièces de production auraient été livrées six mois plus tard.

Téléchargez le livre blanc complet : « Les tendances de la fabrication additive dans le secteur aéronautique : ouvrir la voie »

 

Cet article est également disponible en: Chinois simplifié, Anglais, Japonais, Coréen

Laisser un commentaire

*