Record de vitesse d’un trike imprimé en 3D

Brian Klock, fondateur et président de Klock Werks Kustom Cycles, a attaint un nouveau record du monde de vitesse alors qu’il pilotait un trike special sur le Bonneville Salt Flats à Wendover dans l’état de Utah. Brian Klock est célèbre pour ces pièces de véhicule innovantes et pour ces designs de motos.

Brian Klerk on his way to setting a world speed record on a Triumph Rocket III

Brian Klock en route pour son record du monde de vitesse sur une Triumph Rocket III

Ce trois-roues unique est basé sur la transformation d’une moto Triumph Rocket III, un kit moteur Carpenter Racing et d’un Trike. La combinaison a permis d’atteindre une vitesse de 219 km/h lors des derniers essais.

3d printing, land speed record

Vue arrière du Trike Triumph Rocket III

Depuis 2006, l’équipe de Kclock Werks a établi 20 records de vitesses. Une de leurs plus difficiles victoires fut celle de la fameuse course de motos du programme de téléréalité de la chaîne Discovery. Ils ne disposaient que de 10 jours pour fabriquer une moto personnalisée. Une fois fabriquée, la moto fut conduite et exposée au 66ème Rallye de motos de Sturgis où les visiteurs ont voté pour la meilleure moto de l’exposition. L’impression 3D réalisée à l’aide du système de production Fortus 400mc de Stratasys  a joué un rôle essentiel dans le développement réussi de cette moto.

« La fabrication numérique directe avec la Fortus 400mc nous a donné un avantage majeur dans cette competition », déclare Jesse Hanssen, précédemment ingénieur mécanique chez Klock Werks (désormais responsable de ligne de produit chez Stratasys). « Le système FDM [Fortus] nous a permis tout ce que nous avons pu imaginer. »

Les ingénieurs de Klock Werks ont conçu sur SolidWorks le mano jauge, les caches tubes de fourches, les logements de phares, le plancher et l’habillage de plancher ainsi que les caches pour entretoises de roues. Toutes ces pièces ont été imprimées en 3D en seulement cinq jours en polycarbonate. Le coût de production de ces pièces avec la technologie d’impression 3D FDM (modélisation par dépôt de fil en fusion) de la Fortus 400mc a été le quart de ce que cela aurait couté si les pièces avaient été moulées par injection ou bien usinées.
Après avoir gagné la compétition, l’équipe Klock Werks a également fait courir la moto au Bonneville Salt Flats où elle a établi un nouveau record de vitesse AMA (Association américaine de motocyclistes). Selon Brian Klock :

« … [ça] prouve la durabilité des pieces en polycarbonate à 236 km/h. Merci à notre équipe de conception et à l’équipe Stratasys. »

Pour plus d’informations sur Klock Werks, visitez www.kustomcycles.com.

Cet article est également disponible en: Chinois simplifié, Anglais, Coréen, Portugais - du Brésil

Laisser un commentaire

*