L'impression 3D Stratasys réduit considérablement les délais et les coûts de prototypage du fabricant Brightwake

The final Hemosep, after iterative prototyping on the Stratasys Dimension 1200es 3D Printer

L’Hemosep après un prototypage itératif sur l’imprimante 3D Dimension 1200es de Stratasys

Les histoires qui racontent les économies considérables que font les sociétés en termes de temps et de coût grâce à l’impression 3D sont aujourd’hui fréquentes. Mais lorsqu’il s’agit d’une entreprise d’appareillage médical qui utilise le prototypage rapide pour améliorer le résultat chirurgical.

Pendant certaines opérations invasives, les patients ont souvent besoin de plusieurs unités de sang tout au long de l’opération. Mais les dons de sang ne sont pas suffisants. De plus qu’en est-il des risques associés à la réaction post-transfusion ?

Un processus « d’autotransfusion », consistant à rendre le sang du patient à son propre corps, requière une machine pour collecter et préparer les cellules sanguines pour les réutiliser. La machine Hemosep, développée par BrightWake Ltd., permet de garder et de recycler le sang perdu lors de l’opération.

Des coûts de prototypage réduits de 96 % et des délais de production éliminés grâce à une production faite maison

L’Hemosep comporte beaucoup de pièces et le fait d’en produire les prototypes sur l’imprimante 3D Dimension 1200es de Stratasys a permis à l’équipe de conception de Brightwake de réaliser rapidement des changements itératifs (au lieu d’attendre des semaines) et d’adapter la machine à un environnement stressant d’une salle d’opération.

3d printed surgical wound probe

Sonde de plaie imprimée en 3D sur Stratasys utilisée pour déterminer la profondeur de la plaie avant l’opération, telle que des plaies dues à des coups de couteau ou à des balles.

« La production d'appareils médicaux exige des pièces de haute précision, capables de supporter les tests fonctionnels et de sécurité les plus exigeants » déclare Steve Cotton, Directeur de la Recherche et du Développement chez Brightwake. « Auparavant, nous devions sous-traiter la production de ces pièces, ce qui prenait près de trois semaines pour chacune d'elles. Désormais, il nous suffit d'une nuit pour imprimer en 3D des pièces très résistantes. Ainsi, nous réduisons nos coûts de prototypage de 96 % et économisons plus de 1 000 £ par modèle imprimé en 3D ».

Un essai réussi réalisé dans le respect des croyances religieuses des patients

3d printed saline probe

Sonde imprimée en 3D par Stratasys, réalisée en matériau ABS Plus, utilisée pour percer une bouteille de solution saline et amorcer le sac Hemosep avant usage.

« La production d'appareils médicaux exige des pièces de haute précision, capables de supporter les tests fonctionnels et de sécurité les plus exigeants » déclare Steve Cotton, Directeur de la Recherche et du Développement chez Brightwake. « Auparavant, nous devions sous-traiter la production de ces pièces, ce qui prenait près de trois semaines pour chacune d'elles. Désormais, il nous suffit d'une nuit pour imprimer en 3D des pièces très résistantes. Ainsi, nous réduisons nos coûts de prototypage de 96 % et économisons plus de 1 000 £ par modèle imprimé en 3D ».

Les pièces de l’Hemosep ont été prototypées à l’aide d’un plastique ABS robuste par la technologie d'impression 3D FDM de Stratasys (Déposition de fil en fusion). Elles ont pu être testées avant la production finale en métal.

Continuez à vous informer sur les nouvelles innovations en matière d’impression 3D dans le domaine médical. Qui sait quel type d’appareil médical sauvera d’autres vies !

Cet article est également disponible en: Chinois simplifié, Anglais, Portugais - du Brésil

Laisser un commentaire

*