Stratasys Blog
‘Stone hand-axe’ number 5; Custom, ergonomic axe handle 3D printed in Stratasys VeroGray material. Photo credit: Moti Fishbain

Une avancée radicale : adapter une poignée sur des outils de l’âge de pierre grâce à l’impression 3D de Stratasys

« Hache de pierre » numéro 5 : hache ergonomique et personnalisée imprimée en 3D avec du matériau VeroGray de Stratasys. Crédit photo : Moti Fishbain
« Hache de pierre » numéro 5 : hache ergonomique et personnalisée imprimée en 3D avec du matériau VeroGray de Stratasys. Crédit photo : Moti Fishbain
« Hache en pierre » numéro 6 :  réunion de technologies appartenant aux deux extrêmes de la fabrication d'outils par l'homme. Crédit photo : Moti Fishbain
« Hache en pierre » numéro 6 : réunion de technologies appartenant aux deux extrêmes de la fabrication d’outils par l’homme. Crédit photo : Moti Fishbain

À l’époque préhistorique, les haches en pierre étaient tout autant des outils fonctionnels que des symboles du statut social. Elles démontraient la capacité de l’homme à s’adapter, innover et utiliser la technologie pour améliorer son mode de vie et son existence sur le long terme. Pour les communautés de l’âge de pierre de la période paléolithique, il y a quelque 700 000 ans, les haches étaient un symbole de réussite, de compétences exceptionnelles et de la capacité de l’homme à subvenir aux besoins de sa famille.

‘Stone hand-axe’ number 6: Bringing together technologies from the farthest ends of human tool-making. Photo credit: Moti Fishbain ‘Stone hand-axe’ number 5; Custom, ergonomic axe handle 3D printed in Stratasys VeroGray material. Photo credit: Moti Fishbain

Pour célébrer cette étape historique décisive, ces outils de l’âge de pierre ont été en partie modernisés. Et pour ce faire, on a recouru à l’une des technologies les plus avancées disponibles au XXIe siècle : l’impression 3D. Dans le cadre d’une collection intitulée « MAN MADE », les designers Dov Ganchrow et Ami Drach ont recréé un ensemble de neuf outils datant de l’âge de pierre, en collaboration avec le fabricant d’imprimantes 3D leader du secteur, Stratasys.

Les haches de la série « MAN MADE » comprennent des silex réalisés selon la méthode primitive de taille de la pierre – l’art de frapper le silex avec une autre pierre pour créer une nouvelle forme. À l’âge de pierre, cette technique de production était absolument « avant-gardiste », et demandait des compétences uniques. Elle a appris aux premiers humains que l’acquisition de nouvelles compétences pouvait changer leur vie : la capacité de couper la viande, d’assouplir les peaux, de couper du bois, creuser des trous et se défendre contre les animaux sauvages. Cependant, certaines haches en silex datant de ces temps anciens étaient soit trop grandes pour être facilement manipulées et utilisées, soit ne portaient aucune trace d’utilisation. Ceci a conduit à penser que pour les hommes de la préhistoire les haches étaient essentiellement des symboles de statut social et de virilité.

« Hache en pierre » numéro 8 : hache ergonomique et personnalisée, imprimée en 3D par couches de 16 microns à l'aide de la technologie PolyJet de Stratasys, pour une précision optimale. Crédit photo : Moti Fishbain
« Hache en pierre » numéro 8 : hache ergonomique et personnalisée, imprimée en 3D par couches de 16 microns à l’aide de la technologie PolyJet de Stratasys, pour une précision optimale. Crédit photo : Moti Fishbain

S’inspirant de la technique de la taille de l’âge de pierre, Ganchrow et Drach ont décidé d’utiliser l’impression 3D de Stratasys pour la production de poignées de haches dans le cadre de la collection « MAN MADE ». D’une certaine façon, l’impression 3D est l’équivalent contemporain de la taille, extrêmement utile, à la pointe de la technique et offrant des capacités de personnalisation inédites.

‘Stone hand-axe’ number 8: Custom ergonomic axe handle 3D printed in 16-micron layers using Stratasys PolyJet technology for precision fit. Photo credit: Moti Fishbain

Nos deux designers ont choisi la technologie d’impression 3D la plus avancée actuellement – la technologie PolyJet de Stratasys –, ils ont ainsi été en mesure de tirer parti des compétences de nos ancêtres, tout en incluant une conception et une technologie modernes permettant d’augmenter l’efficacité et l’esthétique de chaque outil réalisé.

Pour parvenir à ce résultat, le Dr Leore Grosman a numérisé plusieurs silex dans son laboratoire numérique de l’Institut d’archéologie de Jérusalem, à l’Université hébraïque. MM. Ganchrow et Drach ont ensuite employé la technologie PolyJet, leader du secteur, qui permet de réaliser une finition de surface par couches de 16 microns pour créer des outils ergonomiques basés sur les silex numérisés. Ainsi, chaque poignée de hache a été adaptée aux contours du silex avec une précision optimale. Ils ont également utilisé le matériau d’impression 3D VeroGray de Stratasys, pour obtenir une surface lisse et agréable au toucher, ce qui n’était pas le cas des outils originaux de l’âge de pierre.

La collection d’outils « MAN MADE » est née du désir de rendre hommage aux incroyables réalisations humaines. En associant des technologies appartenant aux deux extrêmes de l’activité humaine, Ganchrow et Drach ont démontré que des idées simples, issues d’une pensée raffinée, peuvent devenir des objets esthétiques, fonctionnels et capables de changer l’histoire.

« MAN MADE » a d’ores et déjà fait l’objet de deux expositions prestigieuses. Any Tokyo, organisée en 2014 dans le temple Jojo Ji vieux de 600 ans, au Japon, était un événement consacré au design rassemblant les concepts et les applications de demain dans ce domaine. « MAN MADE » a été présentée simultanément avec la collection précédente de Ganchrow et Drach’s « BC-AD », une réflexion sur les premiers et très anciens outils humains, et sur des questions comme la marque, l’agronomie, la séduction, la fabrication et la consommation, ainsi que la survie.

« MAN MADE » a également été présentée au BOZAR, le Centre des beaux-arts de Bruxelles, en juin 2015. Elle sera ensuite accueillie par le Musée géologique de Ramat Hasharon, Israël, en septembre 2015 – une exposition individuelle présentant une large sélection des travaux de Ganchrow et Drach relatifs aux outils en pierre de la préhistoire. La collection « MAN MADE » partira ensuite pour le musée MUDEC de Milan, au mois d’octobre 2015.

Cet article est également disponible en: Anglais, Allemand, Espagnol, Portugais - du Brésil

Carrie Wyman

Carrie Wyman

Carrie is a technology and 3D printing enthusiast, with a passion for beautiful design.

Add comment

Archived Posts

Subscribe to Our Mailing List

Subscribe to Our Mailing List